L’Edo d’Angers
peinture, 400 cartons
H 5m, L 4,30m, l 4,50m
2013

En référence aux estampes du livre : «Les 100 vues d’Edo», un dégradé de couleur est appliqué sur un amoncellement de cartons glanés en ville. La composition de ce dégradé laisse apparaître une ligne de cartons vierges. De la terre au ciel, cette forme architecturale relie un instant et une représentation.

+ Dessin Edo : cliquez ici


< Prev / Next >

ADRIEN GUIGON

Works / Exhibition / About /
Archives / Links /

 

 


-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-

 

 

 

 

 

 

 

-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-